Les primes energies pour réduire ses factures

Aussi désigné sur le nom de Prime CEE, les primes d’énergie sont considérés comme une aide financière de l’état envers un citoyen ayant mené des travaux de rénovation pour améliorer la performance de son habitation en matière d’énergie en réduisant sa consommation énergétique.



Cette politique d’aide a pour objectif d’une part de pousser les fournisseurs à opter pour l’économie d’énergie à travers la délivrance d’un certificat permettant au bénéficiaire de profiter d’une prime. D’autre part cette action motivera les différents consommateurs à faire des économies de l’énergie qu’ils consomment quotidiennement. Au final l’effet se remarquera à travers une aération optimale de leurs factures d’énergie. 

Pour résumer tout cela, on paye les gens qui entreprennent des travaux de rénovation énergétiques pour que sur de long terme leurs factures soient allégé.

Vu que la prime est versée par le fournisseur d’énergie, il est donc primordial de bien faire le choix de son vendeur car les conditions de rachat des CEE ainsi que les modalités varient selon les fournisseurs. 

Quel est le montant de la prime ?

Cela dépend de beaucoup de choses. Le type de votre logement, sa localisation géographique, l’énergie de chauffage que vous utilisé, le type de travaux de rénovation que vous avez effectué (isolation, installation de système de chauffage, installation d‘énergie renouvelable) ainsi que la surface sur laquelle les travaux ont été réalisé et la valeur des économies d’énergie que ces travaux ont généré. C’est bien après cette étude que votre prime pourra être calculée. Elle peut aller jusqu’à quelques milliers d’euros. Mais si vous tenez nécessairement à connaitre la somme exacte, utilisez donc un stimulateur de calcule d’aide en ligne. 

La prime est destinée à toute personne telle qu’elle soit (propriétaire du bâtiment, copropriétaire, locataire du logement, société, etc..), il suffit juste de vouloir réduire ses factures en présentant son certificat d’économie d’énergie. 

Néanmoins vous devez respecter certaines conditions qui varient en fonction du fournisseur. Par exemple les points suivants ne vous donnent pas le droit de bénéficier de cette prime : travaux réalisés par un professionnel ou un artisan RGE, le logement concerné est veille de 2 ans, les matériaux et appareils utilisés respectent les normes. 

En savoir plus sur ce site dédié aux primes energies.

lechauffagecom